French English German Italian Portuguese Russian Spanish

Baji-quanLe Baji Quan ( 八極拳 ou 八极拳 ) boxe des huit extrémités ou des huit directions en référence à la façon dont la force est répartie dans le corps. On trouve aussi les noms de Kaimen Baji Quan ( 開門八極拳 ) ou Yueshan Baji Quan (岳山八極拳 ). Ce style puise ses origines dans le comté de Cang (CangXian 滄縣 ) de la province du Hebei (河北 ), comté est célèbre dans toute la Chine pour la pratique des arts martiaux et le caractère abrupte des habitants. Un dicton local en témoigne : « Si tu vas au CangXian pour te battre et que les hommes sont aux champs, les femmes seront heureuses de relever ton défi ». Le premier pratiquant de Baji Quan dont on retrouve la trace est un certain Wu Zhong ( 吳鐘 1712-1802) , jeune musulman du village de MengCun ( 孟村) à qui un moine taoïste (Lai – ) et son disciple (Pi – ) auraient enseignés le Baji Quan, le Pigua Zhang et le maniement de la grande lance à Wu Zhong. Wu Zhong transmit son enseignement à d’autres membres de sa famille, ainsi qu’à certains habitants de MengCun. Les héritiers officiels de Wu Zhong furent sa fille Wu Rong et son neveu Wu Yong. Dans la génération de pratiquants suivants, on retrouve notamment la mention de Wu Kai, fils de Wu Yong, Li DaZhong ( 李大忠) et ZhangKeming ( 張克明) , tous trois originaires de LuoTuan, un village voisin.

Comme Liu YunQiao, d’autres maîtres de Baji Quan vinrent s’installer à Taiwan pendant les années 50 qui devint par la suite un important foyer de développement de ce style. Parmi les autres grands maîtres taiwanais, il convient de citer Huang GuoZhen ( 黃國真) , réputé pour son enseignement du Bagua Zhang ( 八卦掌 ), XingYi Quan (形意拳) et Baji Quan. Huang GuoZhen, est le fils de Huang BoNian ( 黃柏年1880-1954) , surnommé « Huang aux mains rapides », célèbre maître de XingYi Quan et Bagua Zhang du début du XXe siècle, auteur de plusieurs ouvrages de référence sur ces deux styles. Huang BoNian enseigna le Xing Yi Quan pendant quelques années à l’école centrale de Nanjing, et c’est dans cette institution que Huang GuoZhen reçut l’essentiel de sa formation en arts martiaux. Lors de la révolution communiste, Huang GuoZhen s’installa à Taipei pour y occuper un poste important dans la police locale. Bien que Huang GuoZhen et Liu YunQiao eurent l’occasion de se rencontrer pendant leur période d’activité, leurs systèmes respectifs étaient quelque peu différents, car vers la fin de son existence Li ShuWen réorganisa son enseignement du BajiQuan, ce qui conféra un caractère particulier au style transmis par la suite par Liu YunQiao. Huang GuoZhen eut notamment pour élève Maître Jung YungHwan ( 鄭榮煥) qui fut l'enseignant au CAMC.

 

A l’heure actuelle, il existe différents styles de Baji Quan qui se sont constitués au fil de sa transmission par les différentes familles de pratiquants. Parmi celles-ci on distingue entre autre :

- le Baji de la famille Wu ( 呉氏八極拳) enseigné à MengCun par les descendants de Wu Zhong.

- le Baji du palais impérial ( 大内八極拳) issu de l’enseignement de Liu YunQiao.

- le Baji de la famille Qiang ( 強氏八極拳) issu de l’enseignement de Wang ZhangXi.

le Baji de la famille Ji ( 季氏八極拳) issue également de l’enseignement de Wang ZhangXi et dont le représentant actuel (Ji ZhaoHua 季昭華 ) fut également l’élève de Liu YunQiao.

le Baji de la famille Li ( 李氏八極拳) enseigné à LuoTuan par les descendants de Li DaZhong.

- le Baji de la famille Huo ou Baji Quan de ChangChun ( 霍氏八極拳 ou 長春八極拳 ) issu de l’enseignement de Huo DianGe.

- le Baji de NanJing ( 南京八極拳) introduit à l’Ecole Centrale d’arts martiaux de NanJing par un groupe d’élèves de Zhang JingXing, dont est issu Huang GuoZhen.

.

.

 baji-1
baji-2