French English German Italian Portuguese Russian Spanish

Xin-yi-liu-he-quan

Le Xin Yi Liu He Quan signifie la boxe du cœur et de l’intention des six harmonies, un titre un peu long mais qui définit parfaitement la pratique. Par « cœur » il faut entendre le courage nécessaire à l’exécution du style qui propose toujours de rentrer directement dans l’adversaire. « L’intention » (yi) est la conscience de la partie du corps où se trouve la force pendant tout le mouvement, jusqu’à l’impact. Les « six harmonies », que l’on rencontre dans d’autres styles, sont les six directions contraires (haut–bas, avant–arrière, gauche–droite) à conserver pour renforcer l’équilibre et développer l’énergie.

 

Ce style se caractérise par deux principes convergents, celui d’économie dans les gestes et celui d’unité dans l’attaque. Principe d’économie car les techniques sont débarrassées de tout geste superflu, de toute fioriture, pour ne rien perdre de la force au moment de l’impact. En même temps l’apparente simplicité des techniques est trompeuse dans le sens où chacune comporte plusieurs parades et attaques possibles. Le corps comporte souvent des ouvertures au départ pour provoquer une réaction de l’adversaire, la parer et frapper dans le même mouvement. Une technique de Xin Yi Liu He comprend potentiellement une succession coordonnée d’attaques (genou–coude, pied–poing, épaule, tête). À la fin des mouvements la position très stable (Liu He) aligne le pied, le genou, l’épaule et la tête: c’est le principe d’unité. Le pratiquant rentre avec tout le corps.

 

Les 10 techniques du Xin Yi Liu He du Henan (Shi Da Xing « 10 Grands Animaux ») :

Le Dragon (Long Xing), le Tigre (Hu Xing), le Coq (Ji Xing), le Cheval (Ma Xing), le Singe (Hou Xing), l’Hirondelle (Yan Xing), le Faucon (Yao Xing), le Serpent (She Xing), l’Ours (Xiong Xing) et l’Aigle (Ying Xing).



 xin-yi-liu-he-2
 xin-yi-liu-he-1